A la Une...


Smart Salmon Plouisy : la viabilité économique du projet remise en cause.


La presse spécialisée norvégienne se fait écho des difficultés que rencontrent les industriels du secteur de la salmoniculture terrestre en circuit fermé (RAS) pour financer leurs projets. Si l’on s’est longtemps focalisés, et à juste titre, sur la consommation d’eau gigantesque de ces installations, c’est bien leur consommation énergétique démesurée qui horrifie les investisseurs. La Bretagne, où se cumulent restrictions d’eau et pénurie énergétique peut elle encore nourrir des projets de ce type ? Oui, selon GPA. Lire l'article en Français

Article paru Le 9 septembre 2022 dans Ilaks.no en norvégien salmonbusiness.com en anglais


Informations sur le projet


Bretagne : Le projet de ferme à saumons géante fait des remous à Guingamp


Le conseil d’agglomération a donné son accord au processus de vente du terrain situé à Plouisy à l’entreprise norvégienne Smart Salmon qui prévoit d’y produire 10.000 tonnes de saumon par an.


image usine_saumons.jpg (86.9kB)

A Plouisy, près de Guingamp, la société norvégienne Smart Salmon envisage la construction d'un élevage géant de saumons qui fait peur aux acteurs de l'environnement. — Smart Salmon
A Plouisy, près de Guingamp, une entreprise norvégienne veut construire un élevage intensif de saumons.
La collectivité a donné son accord pour la vente du terrain de 10 hectares mais fait face aux critiques et aux craintes de plusieurs associations locales.


A l’origine du projet :


La société SMART SALMON se définit ainsi : « une entreprise de saumon terrestre flexible et durable avec des projets d’investissements en Norvège et en France »
Déjà installée à la Roche Jaudy, la société norvégienne a mené depuis plusieurs années des discussions avec la collectivité pour faire l’acquisition d’un terrain sur le territoire de GPA.

Ces discussions, établies dans l’opacité, ont abouti en juin 2021 à un compromis de vente d’un terrain de 10 ha de terres agricoles.

Selon la Directrice de cabinet du maire de Guingamp : « Nous avons vérifié que le projet respectait les normes environnementales, le code de l’urbanisme et la ressource en eau. Le dossier a été étudié par les Domaines, la Préfecture et la Commission locale de l’eau et rien n’a été relevé »

Nature du projet :


Il s’agit d’une usine de production industrielle de saumons. Ce projet a été conçu à l'origine pour produire 10 000 tonnes par an dans une première phase et le double dans une 2eme phase.En mai 2022 il a été ramené à 8000 t/an mais son emprise ( 50 000 m2 de bâti) et sa consommation d'eau ont été maintenus. Il comporterait des bassins d’élevage de 10 m de diamètre et de 15 m de profondeur.

L’abattage et la transformation des saumons seraient assurés sur place.


Le site choisi :


Un terrain de 10ha situé sur le parc d’activités de Kerizac, sur la commune de Plouisy, à proximité de la voix expresse Guingamp-Lannion; Cet espace est composé de parcelles actuellement cultivées et de zones humides et bocagères.

Les procédés d’élevage :



  • Les saumons seraient élevés pendant 2 ans dans des bassins nécessitant un approvisionnement en eau de 600 m3 par jour.
  • Selon la société cette eau serait retraitée par un système de filtration et de recirculation en circuit fermé.
  • La consommation électrique est évaluée à 60 GWh annuels
  • Elle ne précise pas la nature des nutriments à la base de l’alimentation des poissons .
  • On peut se faire une idée de l'impact environnemental d'une telle installation en consultant le rapport de la MRAE des hauts de France établi pour un projet strictement comparable (même procédé Aqua Maof) consultable ici

Le financement et le calendrier de réalisation :



  • SMART SALMON promet des investissements à hauteur de 100 millions d’euros. Le terrain serait acquis au prix de 14 € / m2.
  • Il n’est pas fait mention de subventions publiques.
  • 2024 Début des travaux
  • Fin 2026 Première livraison de saumons

Emploi :


  • De 50 à 100 emplois sont annoncés, sans précision sur la qualification des postes ni sur la nature des contrats.